Lorraine Choquet

«Nous sommes peu nombreux(ses) au Québec à exercer ce métier millénaire. Je suis une de celle qui a eu le privilège d’y être initiée et qui peut s’adonner à cette pratique au quotidien. J’exerce mon métier avec la même passion depuis près de vingt ans. La reliure est un métier du livre, mais c’est aussi pour moi une source de création intarissable.

À travers ces années d’apprentissage j’ai acquis une maîtrise des subtilités de ce métier d’art. Je travaille à partir de la matière, crée l’espace et les formes avec des matériaux tels les cuirs fins, les papiers faits main et certaines essences de bois que je choisis pour leur durabilité, leur chaleur et leur utilisation esthétique. Les matières premières possèdent les qualités essentielles inhérentes aux objets que je crée et que l’on manipule quotidiennement.

Mes reliures, livres d’or, livres d’écriture, albums photos et coffrets sont réalisés avec ce souci de la durée. Je parle à l’oeil, au toucher ainsi qu’à l’esprit. Il y a dans ma démarche un refus que l’utilitaire puisse rompre l’harmonie du monde dont je m’entoure; que les objets, au profit du «nécessaire» nient mon besoin fondamental de beauté.»

Ayant participé à l’élaboration et au développement du programme de gainerie du DEC en métiers d’art – Option maroquinerie, Lorraine Choquet enseigne au CMCM depuis 1999, permettant à plusieurs générations d’étudiants d’acquérir savoir-faire et rigueur indispensables à la pratique de leur métier. Au SMAQ 2015, le Conseil des métiers d’art du Québec lui a remis le prix Hommage pour une carrière exceptionnelle en métiers d’art. Récemment, elle a réalisé les reliures pour l’ensemble de la collection des Prix littéraires du Gouverneur général du Canada en 2016 et en 2017.