Catherine Gaumerd

«En 1983, je m’inscris à l’Université de Montréal en Histoire et complète le baccalauréat suivi d’un certificat en archivistique. Une conférence donnée à l’Université de Montréal par Louise Genest changera mes plans de carrière. Complètement séduite par le métier manuel de relieure, je retourne au Cégep Ahuntsic en acquérir les bases.

En 1989, diplôme en main, j’ouvre mon atelier en compagnie d’un associé au Centre Jean-Marie Gauvreau. Aujourd’hui, seule maître de l’atelier, j’occupe toujours le même local. En 2004, Claire Beaugrand-Champagne, photographe documentaliste renommée me présente comme la relieure du quartier dans son livre, Des gens de mon quartier.

J’aime le métier de relieure, le contact avec chaque livre, trouver les interventions appropriées à chacun, créer de nouveaux décors, avec toujours, au coeur de ma démarche, le désir de satisfaire et de répondre aux besoins de mes clients. Chaque projet qu’on m’apporte est important et mérite toute mon attention, que ce soit la reliure d’une thèse, un simple recollage, la restauration d’un livre ancien ou un projet spécial. Ainsi, par exemple, ce projet très émotif que j’ai réalisé pour le Centre commémoratif de l’Holocauste de Montréal. La reproduction d’un petit carnet en forme de cœur, qui fut à l’origine fabriqué en cachette, en 1944, pour l’anniversaire d’une des détenues du camp d’Auschwitz. On peut me voir en train de reproduire ce cœur dans le film documentaire de Carl Leblanc Le cœur d’Auschwitz.

Apprendre et transmettre voilà ce qui me motive depuis plus de vingt-cinq ans. Je trouve enrichissant de m’inscrire aux classes de maîtres ici comme à l’étranger, avec le souci de perfectionner mon art et d’en faire bénéficier mes clients et mes élèves. Tous les domaines touchant de près ou de loin au livre me fascinent, la maroquinerie, le cuir, la typographie, les papiers décorés, l’enluminure, peinture sur tranches, l’histoire du papier, du livre etc Ainsi dernièrement, je me suis rendue à New-York y suivre un cours de peinture sur tranches, il y a longtemps que j’y songeais.

Pendant dix ans, j’ai enseigné au Centre des métiers du cuir la coloration du cuir et le décor et depuis 2002, j’y donne deux cours : Initiation au cuir et la Fabrication de masques en cuir.

Quelques expositions solos : Bibliothèque de Ville Lasalle, Centre communautaire de Côte-des-Neiges, Salon du Monde des Affaires, les Bouquinistes du St-Laurent.

En 2009, j’ai reçu le prix du public, reliure d’art et livre d’artiste lors de l’exposition 25 ans de reliure et papier…en fête pour la reliure et l’œuvre typographique accompagnée de onze lithographies, des poèmes de Michel Van Schendel Un rêve que l’on ne raconte plus : une reliure à la japonaise en cuir de buffle vert avec pour décor en mosaïque une reproduction d’un personnage d’une illustration du livre.»

Formation présentée

Masque

20 oct. 2018